Prise de risque !

Je voulais partager ce moment d’un entraînement que j’ai vraiment adoré. C’est toujours difficile de partager son enthousiasme en racontant ce qui s’est passé, mais je pense que c’était quand même très intéressant.

On s’entraînait hier soir, et nous avions accueillis des débutants d’un autre atelier. Nous avons commencé par un exercice que j’adore : le groupe forme un cercle, et on appelle quelqu’un en tapant des mains vers lui et en disant son prénom. Cet exercice est complètement ennuyeux… sauf… sauf si le groupe accepte de prendre un risque et d’accélérer le rythme et de faire des erreurs. (j’ai encore volé cet exercice aux Impronautes)

Keith Johnstone prend souvent l’exemple du “chat”. Il explique qu’il fait jouer à chat à ses étudiants afin qu’ils réalisent que s’ils courent dans des directions opposées et reste tous très loin les uns des autres, personne ne s’amuse. Ca devient intéressant à partir du moment où on frôle le “chat”, et on risque de se faire attraper.

Je poussais donc le groupe à prendre plus de risque, à aller plus vite, et déjà le fait qu’ils se trompent de prénom et appellent des gens avec le prénom d’un autre montrait qu’ils acceptaient de se tromper, et prenaient un risque.

J’ai arrêté l’exercice quand une joueuse, a tapé dans ses mains en lançant “JUSTINE”, alors qu’il n’y avait pas de Justine dans la salle. La spontanéité, la prise de risque, et la décomplexation de l’erreur a provoqué un grand rire bienveillant partagé par tous !

Réflexions , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *