Echouer… sans perdre la face

Merci à Cyril (Barbichu de META) pour cette réflexion.

Cyril me faisait remarquer que souvent dans la vie, lorsqu’on avait de grandes chances d’échouer, on provoquait son échec soi même afin de garder le contrôle, et de signaler aux autres “ok, j’ai raté, mais j’ai fait exprès”.

En improvisation, on voit très souvent ce type de comportement. C’est aussi pour ça que nos improvisations sont totalement peuplées de personnages absolument incompétents. (Voir l’Astuce #1 de Ian)

Récemment, j’ai vu deux improvisations sur un bateau, une que je dirigeais, l’autre à laquelle j’étais un simple spectateur. Le réflexe de tous les personnages sur ces bateaux improvisés a été d’être incompétents. C’est effectivement un risque à prendre de se lancer dans un personnage compétent, car la voile a ses règles et son vocabulaire spécifique. Mais le public ne sympathisera pas avec vous si vous échouez volontairement, et vous lui arracherez juste des rires à pas chers en étant incompétent.

Prendre un risque, c’est accepter de se lancer dans quelque chose qu’on ne maîtrise à moitié, et rester sur le fil du rasoir (“on the edge of disaster“), et de réussir ou d’échouer, mais de prendre le risque.

A l’inverse, Keith nous rappelle que lorsqu’on est sur d’échouer, tenter quelque chose, ce n’est pas prendre un risque, vu qu’on est certain de l’issue.

Ainsi, sur ces scènes de bateau, on peut facilement trouver un personnage qui ne connait réellement rien à la voile, plutôt que le classique moussaillon qui nettoie le pont. Un noble qui est en voyage. Un aventurier embarqué juste pour la traversé. Un assassin emprisonné qui est transféré en bateau. Le cuisinier du navire. L’amant du capitaine. Le médecin de l’esquif. Un passager clandestin. (Allez, une petite liste sur le WIJI ! Contribuez !)

Et si vous montez avec un de ces personnages là, s’il vous plait, ne commencez pas votre scène en disant “Alors ? Tu m’apprends ?” (voir les 4 cavaliers de l’apocalypse)

Réflexions , , , , , , , , , ,

2 comments


  1. Ouardane

    Ah, du coup, je me rend compte que le titre peut être trompeur… N’essayez pas d’échouer sans perdre la face ! Échouez en tombant de haut, le public vous admirera pour votre courage, et se fera un plaisir de vous punir si vous les encouragez à le faire avec bienveillance et plaisir !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *