L’impro, c’est facile !

Et vous espérez tous lire ici la recette magique qui vous donnera de super-pouvoirs d’improvisateur.

Mais non. Car la difficulté, c’est d’enseigner l’impro.

Mais l’impro en elle même, c’est facile, et ça ne peut pas en être autrement. Personne ne veut voir des gens souffrir sous la difficulté de l’effort sur une scène. On veut voir des gens à l’aise, confiant, qui construisent des histoires comme ils disent bonjour.

Keith Johnstone a dit : “Impro is easy… if you look at it the right way”

Toute la difficulté est là : découvrir quelle est le bon angle, la bonne façon d’aborder l’impro. Mais une fois que c’est trouvé, c’est facile !

Réflexions ,

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *