L’échauffement

Comment se préparer avant un spectacle ?

La plus part des troupes d’impro que je connais font des entraînements pour faire monter l’énergie, ce qui signifie se mettre dans un état d’excitation.

Cet état permet de vaincre la peur de monter devant le public, et de faire des impros très énergiques, mais nuit peut être également à l’écoute et l’acceptation.

Petite discussion autour de l’échauffement avant un spectacle :

La plus part des groupes de vétérans ne s’échauffent pas, et je recommande globalement de ne pas s’échauffer.

Pourquoi ? Parce qu’il serait regrettable de commencer le spectacle par de bonnes scènes. Mieux vaut commencer mal et finir bien au fur et à mesure qu’on s’échauffe que commencer génial et ne pas pouvoir assurer ensuite jusqu’à la fin !

Pour les spectacles courts (1h, 45min, 30min ou moins), il peut être intéressant d’avoir un échauffement.

Je pense qu’il est important d’avoir un échauffement à l’image du spectacle qu’on veut faire.

  • Pour un spectacle gags, punchy, efficace : des échauffements d’énergie pure : passage d’énergie, 12345678, bopbilibopbipbop (bipitibipitibop), …
  • Pour un spectacle centré autour des personnages / spectacle physique : un échauffement physique impliquant tout le corps y compris le visage.
  • Pour un spectacle calme / construit : respiration ventrale, exercice de concentration (ceci est un ci, balles de couleur, …), échauffement de connexion entre les joueurs.

Faîtes un échauffement à l’image de votre spectacle, laissez vous le temps de vous chauffer en public quitte à faire de mauvaises impro en début de spectacle, échauffez votre voix si vous jouez dans une grande salle, échauffez son corps individuellement, bailler, passer du temps avec les autres sans forcément vous échauffer spécifiquement, … ?

Réflexions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *