Demander des suggestions

Les improvisateurs français demandent souvent des suggestions, mais ils le font souvent de la même façon. Un petit billet pour ouvrir l’éventail des possibilités.

  • Est-ce que je pourrais avoir une suggestion ?
  • Est-ce que je pourrais avoir un mot ?
  • Est-ce que je pourrais avoir un lieu ?
  • Est-ce que je pourrais avoir une relation ?

Ce sont là, grosso-modo, les 4 possibilités dans lesquelles les improvisateurs piochent. Ils se plaignent souvent également d’avoir les mêmes réponses : tractopelle, knacki, …

Et si on changeait un peu la façon dont on demande des suggestions ?

Tout d’abord, quelques principes de base sur la façon d’aborder le public. La façon dont vous traitez le public changera beaucoup la qualité des suggestions que vous allez obtenir. Si vous présentez un spectacle en attirant l’attention sur le fait que vous pouvez faire une impro sur n’importe quoi, vous aurez sans doute n’importe quoi… Le public essaiera de vous donner le thème le plus “compliqué” (oxymore, paramécie, …) pour vous piéger.  Il est donc important de créer un lien avec le public, une coopération. Lui faire comprendre qu’il est là pour vous inspirer et non vous piéger.

Pour parvenir à ça, ne défiez pas le public. Traitez le bien ! Acueillez le avec bienveillance. Ne vous moquez pas de lui. Demandez lui une suggestion simplement. Ne vous moquez pas des suggestions qui vous semblent ridicule. Si vous avez besoin de faire une blague pour vous débarasser d’une suggestion génante, faîtes là à votre détriment plutôt qu’à celui du spectateur :
– Est ce que je peux avoir un métier ?
– Gynécologue !
– Pas votre métier, monsieur… (au détriment du spectateur)

– Est ce que je peux avoir un métier ?
– Gynécologue !
– J’en sors juste, je préférerais parler d’autre chose… (à votre détriment)

Pour créer cette coopération, vous pouvez ajouter “pour nous inspirer” à la fin de vos questions :
– Est ce que je peux avoir un métier pour nous inspirer ?

Il est important aussi de décider si vous allez prendre la 1ère suggestion quoi qu’il arrive, ou si vous allez en prendre plusieurs. Si vous en prenez plusieurs, n’accueillez pas les suggestions avec une grimace, même si elles ne vous inspirent pas. Remerciez le public d’avoir contribuer pour l’encourager à en faire d’autre. Pour inciter le public à vous inspirer, vous pouvez vous retourner vers les autres joueurs et leur demander “ça vous inspire ?”, si c’est “non”, vous pouvez vous retourner vers la personne, lui sourire, et la remercier.

Essayez de ne pas trop valoriser les suggestions qui font rire le public. C’est souvent une suggestion gag drôle, mais pas très inspirante qui crée une compétition : qui sera le plus drôle, le public ou vous ?

Une technique pour vous débarasser de suggestions qui reviennent tout le temps, vous pouvez les citer en exemple. Cela empêchera les spectateurs de les suggérer. Par exemple :
– Est-ce que je peux avoir un mot ? Tractopelle, ornythorinque, n’importe quoi…

Ensuite, vous pouvez rendre vos demandes de suggestion plus spécifiques pour avoir des suggestions un peu différentes et ajouter de la variété. Les émissions Whose Line Is It Anyway sont une bonne inspiration.
Des exemples :

  • Citez-moi un évènement qui pourrait affecter une ville entière.
  • J’aimerai un évènement qui peut arriver et qu’on aimerait garder secret.
  • Une activité qu’on peut faire le dimanche
  • Un objet qu’on trouve dans un grenier
  • Une circonstance pour rencontrer la femme de sa vie
  • Un moyen de transport incongru

J’ai aussi un peu expérimenté de choisir quelqu’un dans le public et d’avoir une conversation avec cette personne jusqu’à ce que quelque chose déclenche l’inspiration. Ceci évite d’avoir des suggestions gags…

Et vous, comment faîtes-vous vos demandes de suggestions ?

Réflexions

1 comment


  1. Sam

    Très bon article, merci Ouardane, je suis en train de lire l’ensemble de ce site vraiment intéressant!!
    Pour ma part, on demandait au public d’écrire un mot sur un papier, il n’y avait pas de sollicitations directes du public.
    Mais je pense qu’on va essayer de tendre vers ce que tu proposes qui me semble une très bonne option pour faire participer intelligemment le public.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *