It’s about tolerance, stupid!

Une critique du e-livre écrit par Ian Boothby : It’s About Tolerance Stupid : essays on improv & how to make things better without making yourself crazy ! (à ne pas confondre avec Ian Parizot que je cite régulièrement sur ce blog)

Mais d’abord, un peu d’histoire. J’ai connu Ian via Facebook en discutant sur son groupe “No and…”. Ian est un improvisateur, un comédien, et un dessinateur. Il écrit régulièrement des petites réfléxions sur son groupe, ce qui génère souvent des conversations houleuses. J’ai donc été assez surpris lorsqu’il m’a envoyé son livre. Je lui ai alors proposé d’en faire une critique ici.

Tout d’abord, ce n’est pas un livre sur l’impro. Du moins, pas comme vous pouvez vous y attendre. Il n’y discute pas de comment improviser, et n’espérez pas y trouver de nouveaux exercices. Ce livre est une série de réflexion sur la vie d’un improvisateur, ancrée dans le vécu de Ian.

En ce qui concerne la forme, c’est en anglais, et c’est assez bien écrit. Facile à lire, assez amusant parfois, sans que l’humour ne prenne le pas sur le message. En revanche, c’est assez désorganisé. Il y a certes une structure globale qu’on finit par sentir à la fin, mais on se demande régulièrement vers l’auteur nous emmène.

Sur le fond, je pense qu’il y a des conseils assez solides, et des réflexion très intéressantes, même si je pourrais ergoter sur nombre d’entre elles… Il s’agit globalement d’un livre qui aiderait sans doute de nombreuses personnes qui se sentent frustrés par leur pratique. Le livre, même s’il reste court est à mon avis légèrement trop long, et je me suis pris à penser sur la fin “bon, on a compris…”, vu qu’il tourne autour des mêmes idées d’un bout à l’autre, à savoir : prendre plus de risques dans sa carrière et ne pas écraser les autres à coup d’insultes et d’absolus.

Je recommande la lecture de ce livre qui reste une lecture rapide et pas cher ! Je pense que vous en tirerez le plus de richesse si vous le lisez après avoir une certaine expérience de l’improvisation, de son milieu, de la dynamique des troupes… En particulier si vous vous sentez frustrés dans votre pratique.

Réflexions

2 comments


  1. Ian

    C’est cool, mais aucune chance que des improvisateurs français lisent ça : c’est en anglais et ce n’est pas un grand nom de l’impro. 🙂

    Pourquoi t’écrirais pas un ebook, toi ?

    • Ouardane

      Certes, mais c’est court, c’est pas cher, et j’en dis du bien =)

      Peut être un jour, mais j’ai un blog pour le moment =D

      Et je ne sais pas trop ce que je pourrais écrire qui n’a été dit nul part ailleurs!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *